Menu icoMenu232White icoCross32White

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

Conseil n°17 - Scott Myers

Des mots de sagesse écrits par le grand Ray Bradbury.

"J'ai une note sur ma machine à écrire depuis plus de 25 ans, qui dit : "Ne pense pas ! tu ne dois jamais penser quand tu es à la machine à écrire – Tu dois ressentir. Ton intellect est toujours enfoui dans ce sentiment de toute façon."

Je suis tombé récemment sur cette phrase et elle m’a paru profondément vraie.

Je réfléchis beaucoup à l’art de l’écriture scénaristique. Je n’ai pas fait d’école de cinéma ni suivi de cours d’écriture avant de me lancer, j’ai donc dû faire feu de tout bois pour pouvoir en faire mon métier. Par ailleurs, avant de prendre l’année de pause qui allait me faire basculer dans cette voie totalement différente, j’étais très impliqué dans mes études universitaires.

Ces deux raisons expliquent sans doute que j’aie tant investi de ma matière grise à lire, étudier, analyser toutes les questions, idées et concepts en rapport avec l’écriture de scénarios.

Le fait de commencer à l’enseigner, il y a plus de 10 ans, n’a fait que me pousser à y réfléchir encore davantage.

Ecrire est une chose. Enseigner l’écriture en est une autre. 

Ecrire est en quelque sorte simplement de l’ordre du faire.

Enseigner l’écriture demande que l’on réfléchisse à ce faire, puis que l’on traduise ce processus en une forme cohérente et transmissible.

Durant une dizaine d’années, j’ai imaginé et enseigné plus d’une centaine de cours à plus d’un millier de scénaristes. Tout cela m’a demandé énormément de réflexion.

Et bien que je sois fier de mon enseignement - fondé sur une solide théorie, des années d’expérience professionnelle à Hollywood, un rejet des "formules d'écriture", une approche centrée sur le personnage -, quand j’envoie les scénaristes travailler sur leurs scripts ou que je les accompagne en atelier, je leur répète toujours ces mots de Bradbury : 

« Peu importe les livres que vous avez lus, les théories que vous avez ingurgitées, peu importe où votre travail préparatoire et votre réflexion vous ont conduits, il faut maintenant que vous soyez prêts à faire confiance à vos personnages et à suivre vos sentiments. L’écriture est un voyage de découverte, peu importe toute la réflexion que vous avez préalablement menée. »

Et maintenant je me hâte de le préciser : Bradbury était un génie. Un écrivain né, une âme d’écrivain. Il lui était sûrement naturel et facile, au cours de l’écriture, de débrancher son intellect pour faire confiance à ses tripes. Ceux d’entre nous qui évoluent sur un plan plus terrestre n’ont peut-être pas cette chance, et devront compter au moins en partie sur leur intellect pour écrire.

Mais c’est cette dernière idée qui m’a vraiment saisi :

"Votre intellect est toujours enfoui dans le sentiment."

J’adore cette idée. Elle décrit de façon synthétique ce que j’essaie de faire comprendre sur mon blog, dans mon enseignement et ma propre écriture.

Apprendre le métier du mieux possible à travers l’étude et l’analyse. S’immerger dans l’univers de son histoire pendant la préparation. Brainstormer. Développer les personnages. L’intrigue. Tout cela. En engageant à la fois son intellect et son coeur.

Mais dès que vous tapez les premiers mots sur la première page, faites confiance à vos émotions. A la fin de la journée, vous voulez que vos lecteurs ressentent quelque chose. Quel meilleur moyen d’y parvenir que de ressentir vous-même quelque chose ?

Comme je le répète jusqu’à la nausée, il n’y a pas une bonne manière d’écrire.

Mais devant votre page blanche, pensez au conseil de Bradbury : « Ne réfléchissez pas. Ressentez ! »

Si votre travail préparatoire est assez abouti, votre intellect fonctionnera comme une sorte de sous-texte de vos émotions.

Voilà peut-être la combinaison idéale du processus de création.

Comme traitement spécial, voici dans la colonne de gauche un court documentaire sur Ray Bradbury dans lequel il nous fait part d'une mine d'informations sur l'écriture, de quelques conseils sur la persévérance et de son regard singulier sur la tâche du conteur. Enjoy !

 

© Scott Myers

Article traduit et adapté par un.e scénariste membre de La Guilde Française des Scénaristes : www.guildedesscenaristes.org

 

CONSEIL SUIVANT

 

Retrouvez en version originale l’intégralité des articles de Scott Myers, ainsi que de nombreuses analyses de scripts et interviews de professionnels sur le blog Go Into The Story.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus